Comment choisir son radiateur électrique

GénéralPas de commentaire

Vous êtes ici :Comment choisir son radiateur électrique

Vous le sentez certainement, le froid commence à s’installer dans nos intérieurs. Fini le temps où l’on pouvait se balader chez sois en tenue légère en revenant de la plage, l’hiver commence à montrer le bout de son nez et il est temps de s’équiper.

En matière de chauffage il existe beaucoup de solutions. Certaines sont très agréables mais, onéreuses, puis certaines sont peu efficaces et consomment beaucoup et enfin d’autres sont tout simplement hors de portée. Dans le commerce il est difficile de se faire un avis tant le choix est large.

C’est pour cela que nous allons faire le tour ensemble des possibilités qui sont offertes sur le marché.

Tout d’abord, dans le titre j’ai bien écrit “choisir son radiateur électrique”, cela signifie que nous allons éliminer tous les autres types de chauffage. Même s’ils sont très utiles et parfois même, très sympa, ils ne sont pas adaptés à toutes les situations. Je pense notamment à la cheminée qui sera difficile d’installer en appartement même si sa chaleur est vraiment agréable, la pompe à chaleur car, bien que ce soit un mode de chauffage les plus économiques, il est également difficile à mettre en place en appartement et la chaudière à gaz car, elle nécessite une installation complète faite par un professionnel agréé. De même que le plancher chauffant pour lequel il faut de lourds travaux d’installation.

Le chauffage électrique permet de se chauffer à moindre frais puisque son installation n’est pas très compliqué. Je vous renvoie vers mon article comment changer un radiateur électrique. De plus, même si son utilisation consomme un d’électricité, il est possible de piloter ses radiateurs pour avoir la température souhaitée et profiter de cette chaleur immédiatement.

Je vous annonce immédiatement pour faire le parallèle avec les radiateur grille-pain de notre jeunesse. À une époque pas si lointaine, le radiateur type grille-pain était largement répandu dans notre pays. En fait, après la seconde guerre mondiale, il a fallu reconstruire le pays et durant les années qui ont suivi, une grande campagne de construction à vu le jour, ci bien que dans les années 70 sont sortie de terre les fameuses barres d’immeubles hlm. Il fallait construire vite et pour pas cher. Le mode de chauffage de ces bâtiments devait donc facile à produire, facile à installer et pas cher à produire, c’est comme ça que le pays s’est retrouver avec la grande majorité de ses logements munie de ces radiateurs peu efficaces et très énergivore. De nos jours, ces radiateurs ne sont plus du tout appréciés et même s’ils sont toujours en vente (pour une raison que j’ignore, l’argent certainement), ils ne sont pas du tout adaptés à nos intérieurs.

En termes de chauffage électrique, il existe 5 grandes sortes le convecteur électrique, le radiateur à accumulation, le panneau radiant, le radiateur chaleur douce à inertie et le radiateur à inertie dynamique.

On va commencer par le plus simple le convecteur électrique. C’est notre fameux grille-pain. S’il a un peu évolué depuis quelques années ça reste un chauffage à proscrire si on veut un confort optimal. Son mode de chauffe fait que la chaleur est produite par une résistance dans l’appareil qui va chauffer l’air et cet air chaud va naturellement monter par convection dans la pièce. Cela veut dire que si vous n’êtes pas au-dessus du radiateur, vous ne sentez pas la chaleur. Pour faire simple ça chauffe le plafond. Il peut être utile si on a une mansarde car, l’air chaud va suivre la pente et retomber plus vite vers la zone de vie. Après il est peu cher mais, je ne recommande pas son installation mais, plutôt sa destruction.

Le radiateur à accumulation est un mode de chauffage complet. Son fonctionnement est simple, il accumule la chaleur la nuit pendant les heures creuses dans un noyau composé de briques réfractaires et la restitue la journée à travers ses parois sous forme de chaleur rayonnante. Il est également composé d’un petit souffleur pour augmenter la chaleur distribuée. C’est un mode de chauffage complet qui est parfaitement adapté aux grosses pièces. Ses inconvénients sont le poids, comme il est composé de briques, il est affreusement lourd 100 kg minimum et son prix il fait 1500 € pièce. Il est donc pour une maison dans laquelle vous vivez au quotidien.

Le panneau radiant, ou panneau rayonnant, est un radiateur d’aspect très sympa. Son mode de fonctionnement est simple la chaleur vient sur toute la surface du panneau qui la redistribue en face du panneau. Pour faire simple ce panneau chauffe ce qui se trouve en face de lui à la manière d’un feu de cheminée. Dans le feu de cheminée c’est le rayonnement qui chauffe les corps et pas l’air qui est que nous ressentons, c’est pour cela que nous sentons la chaleur de la cheminée à plusieurs mètres en face mais, que nous ne la sentons plus si on se met à côté de la cheminée. Le panneau va donc rayonner dans la pièce. Il a donc une surface assez importante car, c’est elle qui va faire sa puissance. Il est assez abordable puisqu’on en trouve pour grande chambre à 1500 W à moins de 50 €. Il existe des modèles assez design, en verre extra plat, qui ressemble à des tableaux, qui sont parfaits pour habiller une pièce mais, également la chauffer tout en douceur. Vous l’aurez compris ces modèles sont mes préférés.

Le radiateur chaleur douce à inertie fonctionne un peu comme un accumulateur et comme un panneau rayonnant. Il dispose d’un corps de chauffe en céramique qui restitue une chaleur douce et homogène. Il est presque impossible de se bruler en touchant un radiateur qui chauffe sa température est comprise entre 13°C et 30°C. Son corps de chauffe va chauffer les panneaux qui vont restituer cette chaleur sous forme de rayon. Il est également composé d’un système intelligent qui détecte les fenêtre ouvertes, une programmation hebdomadaire et un verrouillage parental. C’est un radiateur intelligent qui consomme peu, est programmable et qui est sécurisant. Son prix est également abordable car, on en trouve à partir 70 € pour 1000 W. C’est un excellent choix pour un appartement sachant que certains modèles peuvent se piloter grâce à une application.

Enfin le radiateur à inertie dynamique est un radiateur en fonte dite dynamique. C’est une technologie breveté qui permet à la fonte de chauffer rapidement et de redistribuer la chaleur de façon uniforme et continue. LA grosse particularité de ces radiateurs est de prendre très peu de place. On en trouve en bas de plinthes, vertical et horizontal. Ils distribuent très bien la chaleur, consomment très peu et peuvent se piloter pour contrôler parfaitement la chauffe de l’appareil. Lui aussi est intelligent et détecte une fenêtre ouverte (brusque baise de la température) et se coupe immédiatement et dispose d’un mode verrouillage enfant qui bloque les boutons de réglage. C’est un parfait appareil si vous disposez de peu de place. Seul petit bémol son prix qui démarre à 500 € pièce.

Si on résume, il existe pas mal de type de radiateur pour tous les budgets. Ceux qui se détachent ce sont le radiateur à accumulation qui arrive en tête au niveau du confort et de consommation mais, qui représente l’investissement de départ le plus important. Puis arrive le radiateur à inertie dynamique que consomme peu et peu se placer partout grâce à ses dimensions adaptées (bas de plinthe de 30 cm de hauteur, vertical avec ses 34 cm de côté pour 1 m de haut et version panneau classique). Nous trouvons ensuite le panneau rayonnant et le radiateur chaleur douce à inertie qui représente la majeure partie du marché. La grosse différence entre les 2 serait selon moi que l’un est design et l’autre est fonctionnel. Si vous vivez en maison avec des enfants, le choix de radiateurs chaleur douce à inertie est peut-être préférable. Il se pose partout et ressemble bien à un radiateur. Si vous vivez dans un appartement en plein centre d’activité et que l’esthétique est une de vos priorités alors le panneau rayonnant sera le bon choix. En ce qui me concerne, je choisirais le panneau rayonnant pour mon logement personnel et les radiateurs chaleur douce à inertie pour mes locations.

J’en profite pour exclure totalement de mon classement les convecteurs électriques qui n’ont pas d’utilité mis à part de vous faire consommer de l’argent. Si vous en avez chez vous, n’hésitez pas à en changer. D’ailleurs il existe des aides de l’état pour leurs remplacements.

Bien sûr, installer de beaux radiateurs performant est inutile si votre logement est mal isolé. Je vous recommande de faire un diagnostic de performance énergétique, où juste de louer une caméra thermique pour la journée. Il vous en coûtera 150 € mais, vous pourrez savoir exactement si votre logement nécessite des travaux d’isolation (vous pouvez le faire pour 1 €) où si vous avez un logement parfaitement isolé.

Je ferai prochainement un article pour explique comment isoler son logement comme il se doit.

En attendant je vous encourage à consulter mes autre articles et astuces ainsi qu’à visiter ma page offrir un café pour me laisser une pièce à mettre dans la machine.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut