Comment faire un scellement dans un mur

BricolagePas de commentaire

Vous êtes ici :Comment faire un scellement dans un mur

Dans cet article, nous allons voir comment réaliser un scellement dans un mur.

Que ce soit pour fixer solidement quelque chose à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, faire un bon scellement est souvent indispensable.

La première chose à savoir est qu’un bon scellement ne peut se faire qu’avec les matériaux appropriés. Par exemple, il est inutile de sceller un élément extérieur avec du plâtre. Celui-ci sera en contact avec la pluie et se désagrègera. Tout comme, il n’est pas nécessaire de sceller un cumulus avec du béton armé dans un mur en brique. Cela fonctionnera très bien mais, il existe des méthodes plus simples.

Vous l’aurez compris, pour sceller correctement vous devez connaitre la destination de l’élément à sceller.

Commençons par l’intérieur de la maison. Dans la maison, le scellement peut être utile en cas de pose d’un élément lourd. Le premier qui vient à l’esprit est le cumulus. Cet élément pèse 50 kg en sortie d’usine. Une fois installer vous devez le remplir ce qui ajoute autant de poids que sa contenance le permet. Ainsi, un cumulus de 100 L pèsera 150 kg (50 kg + 100 L d’eau).

À cela s’ajoute souvent le dépôt qui se forme au fur et à mesure des années. Sachant qu’un cumulus de 100 L dispose de 2 points de fixation, il faut donc quelque chose de très solide. C’est la raison pour laquelle, un cumulus n’est jamais fixé dans un support faible comme du placo.

Pour le fixer correctement on utilise des tiges filetées avec des écrous que l’on fixe solidement au mur grâce à un scellement. Ce scellement peut se faire sur un mur en brique, en béton ou en parpaing.

Pour le réaliser, il y a plusieurs méthodes. La première et de faire un plâtre de scellement. C’est du plâtre que l’on va mouiller légèrement pour qu’il ait une prise rapide. Le temps d’utilisation de ce plâtre est de 5 mn. Pour cela, il faut faire un trou plus large que la tige filetée à placer. Si votre tige est de 10 mm, vous devez faire un trou de 20 mm. De cette façon, le plâtre pourra se fixer dans le mur et autour de la tige filetée.

Il faudra bien humidifier le trou pour que le plâtre adhère mieux. Ensuite vous devrez remplir le trou de plâtre. Puis placer la tige filetée dans le plâtre jusqu’au fond du trou. Enfin vous devrez combler de plâtre tous les endroits manquant de matière. Plus vous aurez de plâtre, plus ce sera solide.

Dans un mur en brique, le plâtre permet de combler les cavités vide dans les briques. De ce fait vous obtenez un mur plein au lieu d’un mur vide ce qui accroît sa résistance.

Vous pouvez également réaliser un scellement chimique. Ce scellement a littéralement changé la vie des plombiers. Il s’agit une cartouche composée de 2 éléments qui, lorsqu’ils se mélangent, durcissent. Le temps de prise du mélange est de 15 mn environ ce qui laisse assez de temps pour travailler et permettre de fixer l’élément au mur.

Pour l’utiliser dans un mur en béton, rien de plus simple. Il suffit juste de faire un trou légèrement plus large que la tige filetée. Un trou de 12 pour une tige filetée de 10 fera parfaitement l’affaire. La cartouche se met dans un pistolet à cartouche munie d’un canule mélangeuse. Il suffit d’insérer la canule au fond du trou et de le remplir au tiers de mélange. Puis il faut insérer la tige filetée et attendre le séchage.

Dans le cadre d’un scellement dans un mur en brique ou en parpaing, il faudra utiliser des tamis à scellement chimique. C’est une sorte de cheville constituée de petits trous. Pour l’utiliser, il faut percer à la taille du tamis. Celui-ci doit être légèrement plus large que la tige filetée pour que cette dernière puisse s’y infiltrer.

Une fois le tamis enfoncé dans le mur, il faudra mettre la canule de la cartouche de scellement chimique dans le tamis et le remplir entièrement. Il faudra ensuite insérer la tige filetée et attendre que cela sèche.

Les trous du tamis permettent de faire sortir le mélange sur les côtés. Cela permet au tamis et à la tige filetée de rester emprisonnés dans le mur.

Maintenant, si vous souhaitez sceller un élément à l’extérieur de la maison il vous faudra utiliser du béton, du mortier, ou pour les petits scellement, du scellement chimique. Dans certains cas, vous pouvez utiliser de la mousse expansive. Son rôle est avant tout d’isoler mais, si vous souhaitez faire en sorte qu’un élément ne bouge plus (comme un tuyau extérieur) et qu’il ne supporte pas de poids, vous pouvez l’utiliser.

Si vous devez sceller un tuyau d’évacuation des eaux de pluie dans le bas d’un mur, vous pourrez utiliser du béton. Cela consolidera le mur qui a été fragilisé par le perçage. Pour cela, vous devez percer plus large que l’élément à placer. Puis il faudra placer l’élément à son emplacement définitif.  Enfin, vous devrez combler avec un mélange de béton. Il faudra le combler à l’aide d’un truelle ou d’une langue de chat et bien lisser pour que le béton ne tombe pas.

Dans l’idéal, il faut réaliser un coffrage et combler de béton. Un fois le béton sec, c’est d’une solidité à toute épreuve.

Dans le cadre du scellement d’un élément plus petit comme un volet, vous pourrez utiliser un mortier à scellement. C’est un mortier qui ressemble un peu à du béton, mais sans les graviers et disposant d’une granulométrie bien plus fine.

Pour faire ce scellement, il faudra percer plus large que l’élément à sceller puis bine humidifier le mur pour faire adhérer le mortier au mur. Mettez un peu de mortier à la truelle dans le trou puis, insérer l’élément à sceller. Enfin il faudra combler de mortier tout ce qui le nécessitera et lisser pour un meilleur fini.

Le temps de séchage du mortier est, comme le béton, assez long, prévoyez de faire tenir l’élément à sceller en place le temps du séchage.

Voilà, vous savez comment faire un scellement parfait pour votre logement. N’hésitez pas à consulter mes autres articles et astuces pour en savoir plus le bricolage. Venez également faire un tour sur ma page offrir un café pour me laisser une pièce à mettre dans le machine.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut