Comment poser du parquet comme un pro

BricolagePas de commentaire

Vous êtes ici :Comment poser du parquet comme un pro

Dans cet article nous allons voir comment poser du parquet comme un pro.

Je vous ai beaucoup parlé de plomberie (c’est normal c’est mon métier), d’électricité et de bricolage et le temps est venu de passer à autre chose. Nous allons voir aujourd’hui comment poser du parquet.

Lorsque je parle de parquet, je parle de parquet en bois. Qu’il soit massif ou stratifié, la façon de le poser reste identique.

Dans un premier temps, il faut poser le pare-vapeur. C’est un film qui sert, comme son nom l’indique, à isoler le parquet de la vapeur qui peut se former entre le sol et le parquet. Comme le parquet est en bois, si vous ne mettez pas le pare vapeur, le bois risque de pourrir avec le temps.

Il faut bien s’assurer que le sol soit de niveau et soit bien lisse. L’idéal est que le sol soit recouvert de carrelage, comme ça il est bien lisse et de niveau. Dans le cas contraire, il est possible de poser une sous-couche en mousse ou en liège pour épouser les aspérités du sol brut. En plus de combler les irrégularités, la sous-couche permet une isolation phonique et thermique optimale. Cela vous offre un confort incomparable.

Une fois que vous avez déposé votre sous-couche isolante sur toute la surface de la pièce grâce à de l‘adhésif double face, vous pouvez commencer par déposer votre parquet. Votre parquet doit être déposé 24 h dans la pièce dans laquelle vous allez le poser.

Commencez par définir votre sens de pose. Si vous souhaitez agrandir la pièce et donner une impression d’ensemble vous pouvez le poser dans le sens de la longueur qui est généralement dans le sens la lumière mais, si vous souhaitez vous faciliter la vie, vous pouvez le poser dans le sens de la longueur pour avoir le moins de coupes possible. Commencez par déposer une lame contre le mur et disposer une cale entre la lame et le mur. Cette cale doit être toujours déposée entre les lames et les murs pour absorber la dilatation due à la chaleur.

Puis, posez la 2e lame à côté de la première, en veillant à ce qu’elle se clipse l’une dans l’autre. Vous pouvez vous aider d’un maillet en caoutchouc pour taper sur la lame du dessus et l’aider à se clipser dans l’autre.

Une fois arriver au bout de la ligne, vous allez devoir couper la lame. Pour cela je vous recommande l’outils des pros : la scie à onglet. J’ai déjà posé du parquet avec une scie égoïne classique et une scie sauteuse mais, rien ne remplace la performance de la scie à onglet. Depuis que j’utilise cet outil, la précision est incroyable et le temps que je passe, à poser le parquet, est bien plus court. C’est un outil indispensable pour faire du bon travail. Pour info, j’ai déjà posé du parquet dans une chambre de 9 m² avec des outils traditionnels, cela m’avait pris 4 h.

Avec la scie à onglet, j’ai posé du parquet dans une salle à manger de 30 m² et cela m’a pris 5 h avec les plinthes et avec une qualité de coupe impeccable. Bien sûr, une fois que vous arrivez au bout de votre ligne, vous allez devoir couper en prenant en compte l’épaisseur de la cale que vous allez devoir mettre entre la lame et le mur. Je vous recommande de vous munir du kit de pose parquet. Ce kit se compose de cales de dilatation, de cale à frapper et d’un tire-lame. Il permet d’enfoncer les lames les unes dans les autres sans frapper dessus et les endommager mais, aussi de tirer une lame en bout de ligne pour l’enfoncer dans la lame du bout sans avoir le mur qui gène.

Passons maintenant à la pose de la 2e ligne de lame. Pour cela vous devez récupérer la chute que vous avez coupé avec la scie à onglet et la poser contre le mur. Veillez bien à mettre la cale entre la lame et le mur. Faites attention aussi à ce que le bord de la lame ne se retrouve pas trop près du bord de la lame de ligne du dessus. Les lames doivent être alternées en quinconce. Si vous les alignez toutes pour que leurs bords forment une belle ligne, votre parquet ne tiendra jamais en place.

La pose en quiconque permet de rigidifier la structure. Il m’est arrivé de voir chez une cliente un parquet posé avec une grande ligne correspondant au bord de toutes les lames. La cliente les avait posés comme cela pour faire joli. Une fois qu’elle a passé la toile pour les nettoyer, l’eau s’est infiltrée dans la ligne et le bord de toutes les lames mouillées s’est mis à remonter, il a fallu intégralement remplacer le parquet pourtant datant de quelques semaines.

Vous pouvez passer aux lignes suivantes en suivant le même procédé, c’est-à-dire en alternant bout de lame aux bords et lames entières entre les bords. Lorsque vous arrivez au niveau d’une porte, vous devez découper le tour du cadre. Pour cela vous pouvez utiliser un copieur de forme. Cet outil n’est pas un de mes préférés mais, il faut dire qu’il est pratique. De plus, celui de la marque Wolfcraft dispose d’une fonction blocage pour éviter que la contour ne bouge un fois que vous l’avez mis en place. Cela permet de prendre des côtes précises.

Pour effectuer la coupe, vous pouvez utiliser la scie à onglet pour couper le bord droit à l’extrémité de la coupe, faire des petites entailles dans les encoches et finir avec une lime à bois classique qui vous permettra d’ajuster parfaitement votre coupe avec l’emplacement définitif. Je vous recommande de vous munir d’un jeu de lime (ou râpe) à bois de 3 formes différentes. Une plate pour ajuster rapidement, une demi-ronde pour les encoches type passage de tuyaux et une ronde pour ajuster parfaitement les tuyaux fins.

Une fois que vous arrivez en bout de la pièce, vous allez devoir poser les lames que vous allez couper dans la longueur. Il arrive très souvent que le mur sur lequel vous allez devoir poser la dernière lame ne soit pas parfaitement d’équerre, donc pour avoir une coupe qui épouse parfaitement le mur, vous aller devoir prendre la cote entre le mur et la lame posée, en prenant en compte l’épaisseur de la cale mais, vous allez devoir prendre cette cote, d’un côté de la lame puis, à l’autre extrémité de la lame.

Vous allez donc obtenir 2 cotes différentes (ou une cote si votre mur est parfaitement parallèle à votre parquet). Tracez un trait sur les repères que vous avez faits puis, in vous reste plus qu’à couper. Pour cela, je vous recommande une scie circulaire, qui va vous faire une coupe bien droite. Vous pouvez utiliser un rail de guidage spécifique pour un résultat plus propre mais, vous pouvez tout aussi bien utiliser une règle que vous allez fixer le long du trait avec 2 serre-joints pour que la lame arrive pile sur le trait de coupe.

Une fois que vous avez terminé de poser les lame de parquet, vous pouvez enlever toutes les cales et passer à la pose des plinthes. Dans l’idéal vous devez choisir des plinthes qui aillent avec votre parquet mais, vous pouvez aussi choisir des plinthes de recouvrement qui se posent par-dessus les plinthes existantes. Ces plinthes très pratiques dans les logements où les plinthes en place sont en carrelage. Elles se fixent simplement en se collant à l’aide de colle en cartouche spéciale qui se pose avec un pistolet à cartouche. Là encore votre scie à onglet sera d’une aide précieuse car, elle vous permettra de faire des coupes précises à 45° pour ajuster parfaitement les angles rentrants et sortants. Je vous conseille de poser vos plinthes sur la face plate pour les couper ainsi, vous aurez une coupe parfaite.

Vous l’aurez compris poser du parquet est un mission à la portée de n’importe quel bricoleur. Cela nécessite juste d’avoir le matériel adéquat pour obtenir une finition impeccable.

Voilà, vous savez tout. N’hésitez pas à faire un tour sur mes autres articles et astuces pour en savoir plus sur le bricolage. Faites également un tour sur ma page offrir un café pour me laisse une pièce à mettre dans la machine

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut