Comment souder sur du cuivre

PlomberiePas de commentaire

Vous êtes ici :Comment souder sur du cuivre

Voilà une question intéressante. J’imagine que beaucoup de bricoleur ne s’aventure pas à toucher au réseau d’eau en cuivre car, ils ne savent pas comment souder. Sachez que ce n’est pas compliqué quand on sait et je suis là pour vous apporter le savoir.

Déjà, vous devez savoir que le cuivre ne se soude que lorsqu’il est pratiquement pur. Dès que vous avez des impuretés dessus comme de la saleté, de la peinture, de l’oxydation, etc, il ne se soudera pas. C’est pour cette raison que les professionnels nettoient bien les tuyaux, les grattent et y dépose du décapant avant de les souder.

Avant de vous lancer dans une soudure, ou une intervention sur votre réseau d’eau, vous devez savoir qu’il existe plusieurs sortes de soudure.

La soudure pratiquée à l’étain est en fait, une brasure. C’est un métal qui va venir coller 2 parties de cuivre imbriquées l’une dans l’autre entre elle. On appelle ça une brasure tendre. Lorsque la soudure est pratiquée avec un chalumeau oxyacétylénique (oxygène et acétylène) et des baguettes de soudure au phosphore, on parle de brasure forte. Comme je pars du principe que vous n’allez pas dépenser 1000 € en matériel pour souder, je vais m’attarder sur la brasure tendre à l’étain avec une lampe à souder.

La soudure quant à elle, s’appelle soudure autogène. Elle résulte de la fonte d’un métal d’apport qui vient littéralement se mélanger aux zones à souder. Une fois souder, ça ne s’enlève plus, contrairement à l’étain qui peut se dessouder en chauffant l’étain.

Il faut commencer par vous procurer une lampe à souder. Il en existe plusieurs modèles avec différents tarifs et le plus simple est d’avoir une lampe avec piezo qui peut s’utiliser la tête en bas. Ce type de lampe est vraiment pratique car elle ne nécessite pas de briquet et permet de travailler dans toutes les positions sans que la flamme change d’intensité. Ensuite il vous faudra un bobine d’étain pour sanitaire. Ce n’est pas le même que pour l’électronique car, il contient 3 % de cuivre. Puis vous devrez prendre de quoi nettoyer le tuyau en cuivre c’est-à-dire laine d’acier, toile émeri en rouleau, et du décapant. Ce dernier est particulièrement important car, sans lui, pas de soudure possible.

Avant de commencer à souder, je dois vous rappeler une chose importante. Le cuivre ne se soude pas bord à bord, il s’imbrique l’un dans l’autre, cela veut dire que vous devez mettre un tuyau (mâle) dans un raccord (femelle) et exclusivement comme ça. Si vous avez un tuyau à raccorder à un autre tuyau de même diamètre, vous devrez alors mettre un manchon femelle de même diamètre pour les raccorder et souder les 2 tuyaux aux 2 extrémités du manchon. Ça semble être du bon sens mais, je préfère le préciser pour éviter les erreurs logiques.

Comme la soudure va chauffer le métal, vous allez devoir vous entrainer sur un tube tenu dans un étau que vous allez manipuler à l’aide d’une pince une fois chauffé.

Dans un premier temps, il faut préparer le tube, c’est-à-dire que vous devez passer un coup de toile émeri à l’extrémité de façon à ce que le tube retrouve son éclat. Une fois fait, il faudra passer un coup de laine d’acier et finir en appliquant du décapant. Faite la même opération sur le raccord femelle à souder. S’il est neuf, vous n’aurez que du décapant à poser dessus.

Contrairement à ce qu’on peut penser, l’étain ne va pas souder en y passant la lampe à souder dessus. Si vous faites ça il va juste fondre et vous tomber dessus. L’étain fond à 400 °C ce qui est très chaud alors faites attention. Pour souder correctement, vous devez chauffer le cuivre en apposant le bout de la partie bleu de la flamme sur la zone femelle à souder. Chauffer le tuyau n’a pas beaucoup d’intérêt car l’étain va s’étaler par capillarité, c’est-à-dire qu’il va aller là où c’est le plus chaud. Vous devez donc chauffer assez le raccord femelle, peu importe qu’il soit en haut, en bas, ou sur le côté. Lorsque le raccord atteindra la température de fusion de l’étain (400 °C) vous pourrez arrêter de chauffer le cuivre et déposer juste un peu de fils d’étain que vous aurez déroulé sur la partie à souder. La lampe à souder ne devra pas chauffer l’étain, il fondra naturellement au contact du cuivre chauffé à la température de brasure.

Si vous chauffez l’étain il va fondre et absolument pas s’insérer entre les 2 parties à souder. Vous n’aurez pas de soudure.

Je vous recommande de vous entrainer sur votre établi avec un lot de raccords à souder et un morceau de tuyau en cuivre dans l’étau. Si vous souhaitez être sûr que vos soudures sont correctes, vous pouvez souder un raccord en laiton à visser, de la même façon, sur le cuivre d’un côté du tuyau et un bouchon de l’autre côté du tuyau et le raccorder au réseau d’eau de votre maison. Si, lorsque vous ouvrez l’eau il y a des fuites partout, c’est que vos soudures sont à revoir. Si au contraire, vos soudures ne fuient pas avec l’eau ouverte à fond, c’est que vous êtes digne d’un pro.

Tous les professionnels ont commencé comme ça et ils sont rares ceux qui n’ont pas eu de fuite à la première soudure. C’est pour cela que vous devez toujours vous entrainer avant de passer à l’action.

Sachez enfin, qu’il existe des raccords sans soudure qui sont très efficaces qui ne nécessitent, certaines fois, aucun outil. Les raccords olive ou bicônes sont un type de raccord pratique mais il existe aussi les raccords push fit qui ont la particularité de fonctionner directement sur le cuivre sans outils ou les raccords tectites en laiton qui permettent aussi de raccorder un reseau sans outil.

J’utilise ces raccords régulièrement car, le gain de temps est incroyable et la praticité incontestable. Lorsque j’interviens chez un client et qu’il n’y a pas la place de souder, comme sous un évier ou dans une salle de bains étriquée, j’utilise ces raccords et je simplifie la vie.

Donc si vous souhaitez apprendre à souder dans les règles de l’art, je vous ferai une formation vidéo détaillée. Mais, si vous êtes chez vous et que vous deviez intervenir je vous recommande d’utiliser des raccords sans soudure, cela évitera les catastrophes.

Voilà, vous savez tout. Si vous souhaitez en savoir plus sur le bricolage, n’hésitez pas à consulter mes autres articles et astuces. N’hésitez pas à consulter la page offrir un café et à me laisser un pourboire.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut