Comment repeindre une porte d’entrée

BricolagePas de commentaire

Vous êtes ici :Comment repeindre une porte d’entrée

Dans cet article, nous allons voir comment repeindre une porte d’entrée.

Préparation de porte en bois :

En effet, repeindre une porte d’entrée parait assez simple. Pourtant, cela nécessite un peu de préparation pour ne pas vous retrouver avec des surprises.

La première des choses à faire, lorsque vous décidez de repeindre votre porte d’entrée, est de déterminer la matière de la porte.

Nous l’avons vu plusieurs fois, la peinture sur du bois, n’est pas la même chose que la peinture sur le fer. C’est encore plus vrai si votre porte est en PVC ou en aluminium. Savoir de quel type de matériaux il s’agit va vous éviter de faire des erreurs. Vous seriez obliger de tout recommencer.

Grattage et ponçage de la porte :

Avant de repeindre votre porte d’entrée, la première étape consiste à débarrasser votre porte de tout ce qui ne tient pas. Je parle de la vieille peinture, des éclats, des copeaux (si votre porte est en bois) de la poussière et des saletés éventuelles. Une brosse métallique vous aidera à faire tomber le plus gros.

Maintenant que vous y voyez plus clair, vous pouvez commencer à égaliser le niveau. Cette étape est souvent délaissée par les bricoleurs amateurs. Cela consiste à poncer légèrement la peinture existante (surtout sur les bords qui se sont détachés) pour faire tomber ce qui ne tient plus. De plus, cela va aussi réduire l’épaisseur entre la peinture encore attachée et les endroits où la peinture est tombée.

Rebouchage et lissage de la porte :

Vous pouvez constater l’état général de votre porte. Si vous trouvez des endroits où elle est abimée, vous allez devoir arranger ça. La solution la plus simple consiste à rajouter de la matière là où il en manque. Il existe des sortes d’enduit pour boucher les trous. En ce qui concerne les portes en bois, vous trouverez facilement votre bonheur en magasin de bricolage. Il existe donc une poudre qui permet de combler tous les niveaux.

Il vous suffira de faire un mélange dans un bol, puis appliquer la pâte. Cela bouche les trous, les rayures et les manques de matière. C’est vraiment révolutionnaire. Cela sèche en quelques minutes et permet de peindre rapidement. Il faudra juste faire un ponçage pour aspect lisse au toucher. Le résultat est parfait.

J’ai déjà réparé de nombreux volets, portes et poutres avec cela. C’est l’élément indispensable pour faire de travail de professionnel.

Préparation porte en fer :

Si votre porte est en fer, vous allez devoir faire un ponçage pour vous assurer qu’il n’y a pas de rouille. La rouille est l’ennemi du travail bien fait. Vous trouverez surement dans le commerce des peinture “direct sur rouille”. Ces peinture sont assez pratiques mais, elles ont la particularité de laisser ressortir la rouille en surface avec le temps.

Je ne suis pas partisan de ces peinture car, je les ai essayée. Je sais que c’est du marketing. Au fil du temps, la rouille finit toujours par ressortir et le client nous rappelle quelques semaines (mois) plus tard. Il faudra alors tout refaire.

Cas de l’anti rouille :

Je vous déconseille d’appliquer de l’anti rouille sur les points de rouille pour les mêmes raisons. Cette rouille n’a pas disparu, elle a juste été stoppée par le produit. Elle finira forcément par ressortir une fois que le produit ne fera plus effet.

Ponçage de la rouille :

Pour éviter la rouille, je vous recommande d’effectuer un ponçage pour l’éliminer totalement. Certes, c’est un peu extrême comme solution. Cependant, une fois que c’est fait, vous avez une porte remise à nue. Vous pouvez alors repartir sur de bonnes bases.

Si vous souhaitez avoir un fini impeccable, je vous recommande de passer un enduit spécial pour métal. C’est le même enduit que les carrossiers pour les voitures. Il va remettre à niveau les endroits où il manquerait un peu de matière. Vous pourrez alors poncer et appliquer une sous-couche avant peinture spéciale fer.

Pose de sous-couche sur porte alu ou PVC :

Enfin, si votre porte est en PVC ou en aluminium, vous allez devoir y appliquer une sous-couche. Cette sous-couche va permettre à la peinture d’accrocher à la surface glissante. C’est une étape absolument obligatoire si vous souhaitez un résultat correct.

Je ne vous recommande pas de prendre les sous-couche universelle de magasin de bricolage. Si elles fonctionnent correctement sur du carrelage, elles sont inefficaces sur des surfaces parfaitement lisses. Sur le PVC ou sur l’aluminium, qui plus est à la verticale, c’est inutile. Il suffira d’un coup d’ongle pour gratter la peinture.

Cela m’est déjà arrivé. Sur une porte chez une cliente, je devais repeindre en blanc une porte bleue. J’ai passé la sous-couche spéciale achetée en magasin de bricolage. J’ai passé ensuite 2 couches de peinture multi support, achetée dans le même rayon. Il m’a fallu 3 couches pour un résultat moins bleu. Chaque coup sur la porte faisait sauter la peinture. J’ai du tout enlever et remettre une sous-couche professionnelle ainsi qu’une peinture professionnelle.

L’inconvénient de ce genre de produit est son utilisation avec diluant à peinture ou white spirit. Ce n’est pas très simple à nettoyer et nécessite d’être rigoureux dans son application. Par contre, une fois posée, cette sous-couche ne bouge plus et la peinture tient très bien.

Préparation et masquage de poignée :

Par contre, si vous êtes amenés à utiliser ce genre de produit, je vous recommande de démonter les éléments de la porte pour avoir une porte parfaitement lisse. Ce sera plus simple à appliquer et vous ne risquerez pas de faire des traces. Enfin, si vous ne pouvez pas démonter, vous allez devoir masquer les éléments (poignées, serrures) avec de l’adhésif de masquage.

Vous devrez donc bien protéger vos éléments car, ce sera difficile à nettoyer si vous ne le faites pas. Par contre, le fait de protéger la poignée et la serrure, vous assurera un résultat parfait. Je vous le recommande d’ailleurs, y compris si vous utilisez de la peinture qui se nettoie facilement. La quantité d’adhésif nécessaire est tellement faible que ça vaut largement le coup de protéger.

Peindre la première couche de peinture :

Une fois que vous avez passé la sous-couche, vous pouvez passer votre première couche de peinture. Cela aura le mérite de vous apporter un début de résultat.

Astuce pour éviter les traces :

Une astuce consiste donc à passer un coup de pinceau aux endroits techniques et d’y mettre un petit coup de rouleau pour lisser les peinture et avoir un aspect uniforme. Il n’y a rien de pire que de se rendre compte une fois sec, que vous avez fait des traces. Passer un petit coup de rouleau vous évitera de laisser les traces de pinceau.

Peindre la seconde couche de peinture :

Une fois que la première couche est sèche, vous pouvez passer une seconde couche pour avoir un fini bien homogène ainsi qu’une épaisseur de peinture régulière.

Voilà, vous en savez donc plus sur la façon de peindre une porte d’entrée. Si vous souhaitez en savoir plus sur le bricolage, n’hésitez pas à consulter mes autres articles et astuces. Vous pouvez également visiter ma page offrir un café pour me laisser une pièce à mettre dans la machine.

 

 

 

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut